Seven songs shaping my fall

Publié le 11 Novembre 2009

J’ai des tags en retard (ceux de Cryssilda, Lou, Emma –avec surenchère de The Bursar-, Levraoueg, si j’en oublie, parlez maintenant ou taisez-vous à jamais) mais je commence par le dernier, qui est de saison (parce que répondre à un tag d’automne au printemps, ça fait négligé).

Fashion m’a taguée mais cette horrible tricheuse a changé le tag, aussi je me dois de redresser la situation au péril de ma vie, (comment ça je dramatise?) surtout que, ces derniers temps, je n’en écoute pas beaucoup et aucune nouveauté, parce que entre les chanteurs neurasthéniques et la soupe habituelle, ça ne me fait pas envie. Même l’album de Muse, groupe que j’aimais bien auparavant me laisse indifférente (voire m’agace mais je ne l’ai écouté que deux fois, trop juste pour jeter l’ensemble). Du coup, pour différentes raisons, je suis en plein revival années 80, et je ne sais pas si c’est une bonne nouvelle, mais enfin, c'est sans doute plus sain que d’écouter Little Henry Lee de Nick Cave en boucle comme au printemps dernier (c’est une chanson qui parle de meurtre, très guillerette pour un printemps joyeux et réussi).

 

1. J’écoute en boucle l’album The world won’t listen des Smiths, groupe des années 80 que j’ai découvert assez récemment et dont je ne me lasse pas. Je découvre les albums petit à petit. Celui-ci n’est pas mon préféré mais il y a quelques passages qui me touchent énormément. Je dresse particulièrement l’oreille pour Asleep.

2. Une autre chanson des Smiths qui revient souvent : Cemetry Gates (sur l’album The queen is dead), parce que Keats et Yeats et parce que Wilde… Et l’album dans son entier  (deux de mes chansons préférées y figurent) tourne souvent dans mon lecteur, en alternance avec A hatful of Sorrow.

 

3. pas vraiment une chanson mais un thème musical qui rythme mon automne, surtout par le nombre de messages que je reçois en pleine nuit pour m’annoncer une nouvelle victime du syndrome. Dr Who theme

http://www.deezer.com/listen-2380593

 

4. London town de The Pretty Things car je viens de regarder Le Club des monstres, un film dans lequel le groupe apparaît avec une autre chanson que je n’ai pas trouvée. Je me rattrape en écoutant leurs autres titres.


5. The unforgettable fire de U2 parce que ce morceau m’évoque toujours de bons souvenirs (la plupart indicibles ici, en dehors du lien étroit dans mon cerveau entre cette chanson et ma première lecture du cycle Fondation d’Asimov) et que je suis dans une phase nostalgie.

 

6. Je regarde la saison 2 de Ashes to Ashes en ce moment, je suis donc plongée dans les années 80 et surtout Duran Duran (oui, je sais, désolée) qui revient souvent. Dans un des derniers épisodes que j’ai vu par exemple, on entend is there something I should know.


7. Toujours dans Ashes to Ashes, Blondie chante Atomic... pour ne pas finir dépressive.

 

Et maintenant, c’est au tour de Pimpi, de Laetitia la Liseuse et de GeishaNellie (qui a la chance de découvrir Dune) de souffrir à leur tour. Et si vous voulez tricher comme Fashion, je vous rappelle que chez elle, c’est devenu ‘seven things shaping my fall’.

Rédigé par Isil

Publié dans #Musique

Commenter cet article

praline 05/12/2009 12:20


Pour Muse, j'ai eu la même réactions aux premières écoutes ! Il a fallu toute la patience et la persuasion de mon chéri pour que j'accepte de l'écouter encore. Il m'a rendu sensible à tout l'humour
de ce cd... Mais c'était pas gagné !


Isil 08/12/2009 08:56


Je l'écouterai plus attentivement alors... mais c'est pas gagné :-)


Laetitia la liseuse 20/11/2009 20:06


c'est encore moi ^^ un tag t'attend chez moi mais c'est pas celui-là. J'y réfléchis encore...


Isil 29/11/2009 02:04


Ok. J'irai voir dès que j'ai un peu de temps et je ne suis plus à 50 tags en retard près ;-)


Laetitia la liseuse 20/11/2009 15:50



c'est vrai que sur United States of Eurasia, on ressent vachement l'influence de Queen et de son Bohemian Rhapsody. Je suis pas spécialement fan mais quand j'entends les envolées de Matthew, je
me régale. Bon il y a aussi la partie piano version classique. Le gars me ferait presque écouter n'importe quoi  Mais là je suis plus du tout objective. Sinon autre morceau qui sort totalement du style de Muse et que j'aime beaucoup beaucoup
pour le p'tit côté Depeche mode, c'est undisclosed Desires. qui est même devenu ma sonnerie de portable ^^ . Tout est électronique. Maintenant qu'ils ont réalisés leur trip, j'espère qu'ils
reviendront vite à ce qui a fait succès, une musique moins symphonique et plus bruyante.



Isil 29/11/2009 02:03


Je ferai sûrement l'effort de le réécouter mais la musique trop électronique et moi, ce n'est pas vraiment l'amour fou :-)


Laetitia la liseuse 18/11/2009 10:37


Ah la vilaine, la perfide Isil !!! Je m'en souviendrais... tu n'aimes pas The resistance ? bon c'est vrai qu'au début, j'étais plus que perplexe et puis à force de l'écouter et de chanter avec
Mathew en lisant les paroles du livret (la musique à fond pour ne pas m'entendre ^^), je l'adore cet album. On sent que les 3 compères se sont vraiment éclatés à le réaliser. Une sorte de trip bien
loin de leur style mais très très original.


Isil 20/11/2009 14:32


J'admets qu'il faudrait que je réécoute le Muse mais j'ai trouvé que ça ressemblait trop à du Queen à plusieurs reprises, non?


yueyin 12/11/2009 22:35


mais mais c'est que des vieux trucs de mon époque ça :-)))))


Isil 13/11/2009 09:05


He oui, même moi, j'étais trop jeune pour un certain nombre de ces titres. Ce sont mes grands frères qui avaient l'âge d'écouter Blondie ;-)
Je suis à la pointe de l'actu musicale comme tu peux le remarquer.