Publié le 30 Mars 2010

Chrestomanci m’a tagguée et ne m’a pas rendu service en me demandant de révéler les chansons honteuses que j’écoute. Là, j’ai un problème, je n’aime pas tant la musique que ça et je n’écoute en boucle que ce que j’aime vraiment. J’assume tout (bon peut-être pas Chantal Goya mais j’avais 7 ans et je me suis vengée en enregistrant du Blondie sur ma cassette très rapidement). On m’aurait demandé mes séries tv de la honte, alors là, oui, il y aurait eu des révélations croustillantes mais sur les chansons, j’ai vraiment dû me creuser les méninges et chercher loin. Du coup, j'ai un peu triché et je vais faire l'historique de mes chansons de la honte, toutes époques confondues.

 

Au primaire, je piquais les cassettes audio de mes grands frères et j'écoutais en boucle ce morceau:

Je n'avais jamais vu le clip et je crois que j'aurais dû rester avec un très vague souvenir de cette chanson finalement, il y a des souvenirs qui méritent de rester à l'état de souvenir et de ne jamais sortir du placard.


Il est donc clair que, musicalement, je suis née vieille et à douze ans, j’écoutais Bruce Springsteen et Dire Straits en boucle (quand les filles de mon âge avaient un poster de A-Ha dans leur chambre, moi, j’avais Mark Knopfler, c’est dire). Pourtant, au collège, j’aimais une chanson en secret (je ne l’aurais jamais avoué à l’époque tellement j'étais snob), je faisais de la air batterie dans ma chambre sur ce morceau, c’est le moment de faire mon coming-out :

Allez, écoutez ce son "so eighties" et reprenez le refrain en coeur

 

Ensuite, il y a eu le lycée et là aussi, j’ai eu une période maudite, celle où une copine m’avait passé une copie d’un groupe un peu à part, que j’ai écouté en boucle et avec le recul, ça fait peur:

Remarquez l’énergie fantastique de ce groupe, c’est si… adolescent toute cette mollesse.

 

Après, plus rien de honteux pendant longtemps, j'ai passé ma période étudiante à écouter les albums des débuts de U2, du Led Zeppelin, du R.E.M. C'est plus tard que j'ai découvert de vieux morceaux de la chanson réaliste française  et il m'arrive d'en écouter de temps en temps. On y trouve des pépites et il y a une chanson que je n’écoute pas en boucle mais qui me plait particulièrement pour ses paroles assez spéciales. Elle a été créée par Colette Renard mais en voici une reprise par Ginette Garcin :

Apprenons la notion de champ lexical aux élèves avec Ginette. Le meilleur commence après environ 30 secondes.


Et en prime, sans augmentation du prix des consommations, dans le même genre, une chanson de Renaud que j'aime bien (et là, j'ai même pas honte) :

 

Maintenant que ma réputation est perdue à jamais, il est temps de passer le relais à Férocias et son classement wikio, à Titine et à Lamousmé (euh, oui, finalement, j'y ai pensé mais songe avant tout que je suis très gentille, Lamousmé, tu vois, je te permets de publier un nouveau billet, je mériterais une médaille, non?)

Rédigé par Isil

Publié dans #Musique

Publié le 27 Mars 2010

swap EternalSFIl est temps de dévoiler le colis reçu dans le cadre du swap Eternal SF organisé par Geisha Nellie et Loula.

J’ai encore reçu un colis très bien garni :

 swap-0386.JPG

Non, il n'y a pas que du papier, c'est en-dessous que ça se passe!

Qu’y a t il sous ces papiers, donc ?

swap-0389.JPG

Des livres :

- Je vais pouvoir découvrir le steampunk, genre que je connais peu, avec La Machine à explorer l’Espace de Christopher Priest

- Un post-apocalyptique que je veux lire depuis quelques temps, Le jour des Triffides de John Wyndham

- L’homme dans le labyrinthe de Robert Silverberg

- La mort blanche de Frank Herbert

 swap-SF-3.JPG

Des gourmandises :

- du chocolat aux amandes

- des pâtés (parce que j’aime le salé)

- des chewing-gums à la menthe

- l’objet du futur fait maison : des gâteaux au citron en forme d’étoiles et de croissants de lune, très bons

 

swap-SF-4.JPG

Des objets :

- Une tasse pourpre, ma couleur préférée

- des chaussettes du futur (avec du r-o-s-e, soit, mais elles sont anti-dérapant, je découvre un monde nouveau)

- l’objet du futur : un explorateur de Mars et son robot (ça tombe très bien, j’ai une passion pour les robots et celui-ci a rejoint mon Dalek)

 swap-SF-5.JPG

 

Merci à ma swappeuse Craklou pour m’avoir autant gâtée. Merci aux organisatrices du swap Eternal Sf, GeishaNellie et Loula.

 

Et pour voir si ma swappée a apprécié son colis, c'est par là.

Rédigé par Isil

Publié dans #Swap

Publié le 17 Mars 2010

Quand le colis du Swap Saint Patrick est arrivé, j’ai cru que c’était mon propre colis qui revenait car les adresses étaient les mêmes. Je connaissais ma swappeuse pour être aussi sa swappée. Ce fait a eu de l’importance dans l’aspect amusant de l’ouverture du colis puisque là, j’ai bien eu confirmation que ma swappeuse et moi avions beaucoup d’idées communes en trouvant deux livres que j’avais moi-même choisi d’envoyer.

 

swap-0376-copie-1.JPGEncore une fois très gâtée.

 

Après déballage :

 

swap 0383

Des livres :

- The Last September d’Elizabeth Bowen

- The Mabinogion (un livre fondateur de la littérature galloise, comme pas hasard après un certain voyage prévu pour bientôt)

- Eureka Street de Robert McLiam Wilson

- Un livre sur la mythologie du monde celte très prometteur.

 

Un CD de Loreena McKennitt.

 

Des marque-pages à motifs celtiques

 

 

A boire et à manger :

swap 0382

- Des palets bretons

- Du chocolat

- Des chips au vinaigre très bonnes

- Du Lemon Curd maison, excellent, je me régale

- une bière bretonne, la Morgane qui a une jolie fée sur son étiquette

 

Et les objets :

swap-0380.JPG

- L’objet irlandais : et qu’est-ce qui représente mieux l’Irlande que les moutons et les vertes prairies d’Erin ? Donc, un petit coin d’herbe (qui gratte un peu) et un petit mouton.

- L’objet vert : un caneton-garou (un peu fait maison).  Je trouve les yeux de la couleur dont on ne doit pas prononcer le nom bien plus effrayants que le sang qui sort de la bouche de l’animal. Mais d’où a bien pu venir l’idée d’un animal-garou ? On se le demande encore.

 swap 0378

Merci à ma swappeuse Mo, qui a fait de très bons choix et qui m’a provoqué quelques rires à l’ouverture des paquets et à Cryssilda pour l’organisation du swap.

Rédigé par Isil

Publié dans #Swap