La citation du jeudi (6)

Publié le 9 Décembre 2010

C'est Chiffonnette qui le dit,

Jeudi citation

 

Un peu de poésie, avec un extrait du seul poète qui me touche, moi qui ne suis pas sensible à la poésie:

Behold the flashing waters
A cloven dancing jet,
That from the milk-white marble
For ever foam and fret;
Far off in drowsy valleys
Where the meadow saffrons blow,
The feet of summer dabble
In their coiling calm and slow.
The banks are worn forever
By a people sadly gay:
A Titan with loud laughter,
Made them of fire clay.
Go ask the springing flowers,
And the flowing air above,
What are the twin-born waters,
And they'll answer Death and Love.

(...)

Love and death de William Butler Yeats

 

Cryssilda m'a fait découvrir ce poème que je ne connaissais pas grâce à la version chantée d'un groupe irlando-écossais, les Waterboys (l'image est kitsch au possible, vous avez droit de fermer les yeux):

Si quelqu'un sait dans quel recueil de Yeats on le trouve, je prends l'information de bon coeur.

Rédigé par Isil

Publié dans #Brèves de blog

Commenter cet article

yueyin 14/12/2010 21:51



tiens j'ai un album des waterboys quelque part, je me demande s'il y a cette chanson...



Isil 14/12/2010 21:55



C'est sur l'album "Dream harder" mais il y a aussi un autre poème de Yeats sur un autre album.



yueyin 14/12/2010 21:50



faut que je me mette à Yeats décidément :-)))



Isil 14/12/2010 21:54



Oh oui, Yeats est beau, Yeats est grand, Yeats est un dieu.



Cryssilda 12/12/2010 17:12



Qu'on ne me parle plus de Yeats après ce que j'ai subi hier !!!!  J'ai moi même découvert cette version grâce à
Pascale.



Isil 12/12/2010 17:55



Tu n'avais qu'à réviser... cela dit, lu de façon monocorde par un prof ennuyeux ça doit être assez mortel :-)



arutha 12/12/2010 11:34



Moi non p'us je ne suis pas très sensible à la poésie. Ma seule allégeance dans le domaine va à Baudelaire lui aussi pas mal chanté (Ferré surtout mais aussi Gainsbourg, Farmer ... ).



Isil 12/12/2010 17:55



Baudelaire se prête aussi bien à la chanson je trouve, ça ne m'étonne pas qu'on l'utilise.


Yeats n'est pas que chanté d'ailleurs, il est beaucoup cité au cinéma (I.A.), à la TV
(Torchwood ou parait-il Battlestar Galactica) et même par un grand nombre de romanciers en tous genres dont Dan Simmons.



Sophie 10/12/2010 00:38



Love and Death 
by William Butler Yeats



Isil 12/12/2010 17:36



Merci Sophie. C'est donc un poème individuel.