Un cheval dans la salle de bain - Adams

Publié le 21 Mai 2009

Un cheval dans la salle de bain

Dirk Gently, détective holistique, 1

De Douglas Adams

Titre original: Dirk Gently’s holistic detective agency

Première parution: 1987

Edition Folio SF

377 pages

 

 

Quatrième de couverture : De Sherlock Holmes à Philip Marlowe, il existe une longue tradition de détectives privés brillants, astucieux, à qui on ne la fait pas. Malheureusement, Dirk Gently n'en fait pas partie.

Plus intéressé par la télékinésie, la physique quantique et les pizzas froides que par la chasse minutieuse aux indices, Dirk Gently emploie pour ses enquêtes des méthodes, disons... particulières, avec des résultats, disons... inattendus. Dirk Gently est un détective holistique.

Chargé - sans fierté excessive - de retrouver un chat disparu, Gently va être confronté à un fantôme ahuri, un voyageur temporel, un secret dévastateur plus ancien que l'humanité et qui menace de la mener à une fin prématurée... et à un cheval, qui trône nonchalamment dans une salle de bains.

En plus, le petit chat est mort.

 

Le plus grand roman policier, romantique, d'humour, de voyage dans le temps, d'horreur et fantastique jamais écrit. Le seul, à la réflexion.

 

 

 


Ceux qui ont lu Le guide galactique savent que parler de ce type de roman est très difficile. Douglas Adams ose tout, jusqu’à l’absurde. Ca part dans tous les sens, tous les événements étant tous plus bizarres les uns que les autres. Avec Un cheval dans la salle de bain, première rencontre avec le détective holistique* Dirk Gently, on n’est pas dépaysé. Des éléments hallucinants se succèdent dans une sorte de frénésie. Un moine électrique qui croit à notre place, une salière, un canapé, le chat de Schrödinger, le poète Coleridge et bien sûr un cheval dans une salle de bain sont des éléments de ce roman déjanté.

 

En réalité, le détective Dirk Gently apparaît au bout d’une centaine de pages. Le héros très adamsien du roman est Richard MacDuff, informaticien qui voit le fantôme de son patron qui vient d’être assassiné. Il fait appel à un ancien camarade d’université, Svlad Cjelli, qui se fait désormais appeler Dirk Gently. Quel rapport y a t-il entre un canapé coincé dans les escaliers et la mort de Gordon Way ? Voilà une question à laquelle seul Douglas Adams pouvait répondre. Et la fin du roman remet en place tous les éléments disparates dans un grand final imprévisible voire délirant mais qui résout tout. La fin m’a d’ailleurs fait terriblement pensé à une ambiance à la Doctor Who, dont ça pourrait presque être un épisode (ce qui n’est guère surprenant puisque Adams a travaillé sur l’ancienne série).

 

On passe un excellent moment avec ce roman pour peu que l’on apprécie l’humour absurde à la Monty Pythons. Les fans du voyageur galactique ne devraient d'ailleurs pas être déçus

 

* holistique : qui considère l’objet comme constituant d'un tout

 

Rédigé par Isil

Publié dans #Planet SF-fantasy-fantastique

Commenter cet article

Allie 01/06/2009 01:45

Il m'attend dans ma PAL. Je n'ai encore jamais lu cet auteur, ce sera ma première tentative!

Isil 01/06/2009 08:38


Ah, j'attends ton avis alors. C'est tellement particulier comme univers qu'il est difficile de prévoir à l'avance si les gens vont aimer ou pas mais il faut
tenter.


Naïk 24/05/2009 12:14

Je note pour ce côté absurde qui me plaira certainement ! j'en profite pour ajouter  une remarque sur le Doctor Who... j'ai regardé la dernière saison diffusée à la télé si j'ai eu un peu de mal à entrer dans cet univers, je suis maintenant contaminée ;-)

Isil 24/05/2009 12:42


Oui, il faut un peu de temps pour retrouver des repères stable dans le "whoniverse". Mais une
fois habitué, c'est addictif. C'est un peu pareil avec Adams donc tu as raison de noter.


Leiloona 24/05/2009 08:10

Pas vraiment certaine que ce côté absurde me plaise ... je ne sais pas encore.

Isil 24/05/2009 12:36


C'est spécial c'est vrai. On adhère ou pas. Il n'y a pas de demi-mesure. A tenter donc mais si tu peux l'emprunter c'est certainement plus sûr.


Laetitia la liseuse 23/05/2009 11:03

Tu viens de m'apprendre un mot. le mot holistique. Jamais entendu.

Isil 23/05/2009 11:09


Je ne pensais même pas que c'était un vrai mot. J'ai vérifié par acquis de conscience. Il est visiblement surtout utilisé dans des croyances new age de nos
jours.


Celsmoon 22/05/2009 20:35

Ah Adams ! Génial... Au fait, je lis le Zelazny :) trouvé dans la bibli d'un ami ! YIpee

Isil 23/05/2009 11:02


J'ai vu ça sur ton blog. J'attends ton avis.