Un peu de ton sang - Sturgeon

Publié le 23 Juin 2010

Un peu de ton sangSturgeon-Un-peu-de-ton-sang.jpg 

Suivi de Je répare tout 

De Theodore Sturgeon

Titre original: Some of your blood

Première parution: 1955, 1961

Edition Folio SF

212 pages

 

 

Quatrième de couverture : " George Smith " est un patient d'un genre un peu particulier. Ses psychiatres hésitent d'ailleurs à le laisser quitter l'hôpital, tant il semble sain d'esprit. Mais le doute n'est pas permis : il y a bien quelque chose d'étrange, chez lui. Il n'y a pourtant rien de mal à aimer la chasse; et bien d'autres ont des difficultés avec les femmes. Alors quoi? Et si la vérité était tout simplement inimaginable?

On a tous besoin de quelqu'un qui sait tout réparer. Mais personne n'a jamais eu besoin de lui. Cela changera sûrement avec elle. D'ailleurs, il va lui montrer, il faudra bien qu'elle s'en rende compte. Un peu de ton sang et la nouvelle Je répare tout partagent une thématique commune et sont deux petits bijoux d'horreur psychologique. Ames sensibles s'abstenir!

 

Theodore Sturgeon, de son vrai nom Edward Hamilton Waldo, naît en 1918. Considéré comme l'un des plus grands stylistes du genre, il se consacre principalement à la nouvelle. Cela ne I'empêche pas d'écrire des romans, dont deux classiques : Les plus qu'humains et Cristal qui songe. II a également scénarisé des épisodes de séries télé cultes comme Star Trek ou Les Envahisseurs. II décède en 1985.

 


Ces deux nouvelles n’ont rien à faire chez Folio SF. Ce n’est déjà pas du fantastique, ni même de l’horreur, encore moins de la science fiction. On pourrait à la limite classer l’ouvrage dans les thrillers psychologiques mais c’est en fait assez inclassable. Voilà pour le choix un peu étrange de l'éditeur, même s'il n'est pas très grave venons-en maintenant au principal, le contenu de ce recueil.

La première novella, Un peu de ton sang est tout à fait surprenante. Sturgeon a un sens certain du suspense et j’ai vite voulu savoir ce qui ce cachait derrière ce dossier étrange, et le récit dont on sent peu à peu qu’il comporte des ‘trous’ inquiétants. George Smith est pour le moins étrange et comme le psychologue qui doit suivre le dossier, on est vite intrigué. Sturgeon est très fort pour y parvenir par petite touche, ce qui est particulièrement efficace. Qu’on ne s’attende pas à un récit d’horreur comme c‘est annoncé sur la quatrième de couverture ou de grandes scènes d’action, ce n’est pas du tout le sujet, le récit est avant tout psychologique mais il laisse une empreinte forte et c’est palpitant, ce qui est d’autant plus surprenant qu’il ne se passe pas grand-chose, on nous rapporte juste l’histoire d’un homme à l’enfance pas très heureuse qui commet une petite agression sans conséquences mais apparemment sans raison. J’ai trouvé le sujet traité très original mais ce qui fait la grande force de l’histoire, c’est la forme que prend le récit. Je n’ai pu m’empêcher de penser à Dracula. La forme du récit en est proche : lettres entre un psychiatre chargé de l’affaire et un de ses collègues intéressé par ce cas étrange et documents entrecoupés par un récit dont on peut comprendre l’origine peu à peu et qui participe pour beaucoup au petit malaise psychologique qui peut étreindre le lecteur.

 

La deuxième histoire, Je répare tout est plus prévisible et moins originale mais elle est très bien menée. L’écriture en est aussi plus simple que celle de Un peu de ton sang mais elle est tout aussi agréable à lire.

 

J’ai découvert Sturgeon, auteur de SF pourtant réputé avec ce recueil. J’ai été emballée et j’ai désormais envie de découvrir ses chefs-d’œuvre.

 

Merci aux éditions Folio

Rédigé par Isil

Publié dans #Livres - Les contemporains

Commenter cet article

ed hardy outlet 22/07/2010 07:21




I like this article, I hope you can continue to the fund! This article feel good, there are deep moral, mood is not bad, you have such thoughts, I am very impressed. You are great!Although I am
just passing through, but I think I will be your feelings these words long. Thank you, so that I can share with you.



pom' 19/07/2010 17:30



un auteur très interressant



Isil 30/08/2010 20:59



Absolument. Je suis très contente de l'avoir découvert. Je vais continuer à le lire.



Lou 04/07/2010 20:27



Bon eh bien je note, même si j'essaie d'abord de faire baisser ma PAL ;)



yueyin 24/06/2010 13:39



Peut être qu'il est classé en SF parce que c'est Sturgeon tout simplement et qu'il est considéré comme un écrivain de... je n'ai pas lu ces nouvelles mais c'était un de mes écrivains fétiches...
je ne l'ai aps relu depuis des siècles par contre mais j'ai des souvenirs emballant des plus qu'humains, de cristal qui songe, de Killdozer enfin tout ça quoi... j'en ai pas mal si tu en cherches
:-)))



Isil 25/06/2010 20:24



Simmons aussi est connu comme écrivain de... et pourtant il a déjà été publié dans d'autres collections. Je pense que Folio ne savait pas trop où classer ce livre
alors dans le doute... là où on connaissait l'auteur semblait bien. Bon ce n'est pas très grave. Tout ce qui importe c'est qu'il faut le lire :-) 



Alwenn 23/06/2010 21:00



Je ne connais pas du tout cet auteur, mais je pourrais tout à fait m'y intéresser avec un tel livre. Ce que tu en dis m'attire bien. Après, je ne sais pas si le reste de son oeuvre correspond à
ce livre-là.



Isil 24/06/2010 09:06



C'est un auteur de SF très réputé. Je ne savais pas qu'il avait écrit autre
chose.