New Lanark, un exemple du socialisme utopique en Ecosse

Publié le 20 Juin 2011

Après un premier voyage ensemble en Ecosse (sur la formidable île d’Arran), Cryssilda et moi avons décidé de récidiver quelques mois plus tard. Comme elle avait été emballée par une visite à New Lanark lors d’un précédent voyage et que son enthousiasme est contagieux (et qu'Abbotsford est récalcitrant), nous avons donc choisi d’y passer une journée lors d’un week-end à Edimbourg en février 2010. New-Lanark-map.JPG

New Lanark est un village situé à côté de Lanark, à environ une heure de Glasgow et d’Edimbourg. Sa situation sur la Clyde permettait de profiter de l’énergie hydraulique et était donc idéale pour qu’un industriel écossais, David Dale, y construise une filature de coton en 1785. Dale fit également construire des logements pour les ouvriers, logements de qualité supérieure à ce qui se fait à l’époque. L’histoire aurait pu s’arrêter là si un philantrope n’avait pas épousé la fille de Dale.

En effet, le gendre de Dale, le gallois Robert Owen, qui rachète l’usine de son beau-père en 1800, en profite pour y mettre ses idéaux en pratique. C’est un utopiste socialiste qui pensait que des ouvriers mieux traités et mieux éduqués (ce que Dale avait commencé à faire en ouvrant une école) seraient plus productifs et mieux à même de participer au développement des filatures en développant un esprit communautaire. A l'école seront ajoutés des magasins communautaires et des jardins ouvriers. Owen s’assure de la rentabilité en introduisant également de nouvelles normes de comptabilité mais cela ne suffira pas à obtenir un soutien financier suffisant de ses partenaires. Il quitte New Lanark en 1825. Mais il continuera à promouvoir ses idées jusqu’à sa mort.

Portrait_of_Robert_Owen_-1771_-_1858-_by_John_Cranch-_1845.jpg

New Lanark est donc un symbole à la fois des idées progressistes qui se développeront au 19è siècle et de la révolution industrielle britannique. Lorsque les usines ont fermé dans les années 60, le village a été peu à peu abandonné et a failli être détruit. Mais une fondation s’est créée : les bâtiments ont été sauvegardés et transformés en attraction touristique. Aujourd’hui, le village est classé au patrimoine mondial par l’UNESCO.

Ecosse--New-Lanark-0237.JPG

(cliquez sur les photos pour agrandir)

Et on comprend pourquoi dès la découverte du village depuis le parking après une belle balade dans la campagne écossaise depuis la gare de Lanark.

panoramique-Lanark.jpg

Une arrivée spectaculaire

Ecosse--New-Lanark-0240.JPG

Si l’attraction principale, le voyage d’une petite ouvrière qui raconte la vie en 1910 peut paraître un peu kitch par son discours angélique, la visite d’une classe, d’une maison ouvrière et de la manufacture nous replongent bien dans le passé. Face aux métiers à tisser, je n’ai pu que penser à Nord et Sud, roman qui traite des conditions ouvrières dans les filatures du milieu du 19è siècle. Ecosse--New-Lanark-0286.JPG

Résidences ouvrières

Ecosse--New-Lanark-0293.JPG

La filature

 

Mais New Lanark ne vaut pas que pour son aspect historique. Sa situation en fait un lieu de balade divin. Une promenade en longeant la rivière jusqu’aux chutes de la Clyde s’impose (après tout, elles ont inspiré le peintre Turner).

Ecosse--New-Lanark-0297.JPG

Ecosse--New-Lanark-0348.JPG

Ecosse--New-Lanark-0354.JPG

   

Pour plus d'informations, le site du New Lanark World Heritage a une partie en français.

 

 

challenge--Kiltissime4.jpg

  Mois kiltissime organisé par Cryssilda et Lou.

 

Rédigé par Isil

Publié dans #Sorties - Voyages

Commenter cet article

Cryssilda 20/06/2011 23:42



Qu'est-ce que j'aime cet endroit, mais tu le sais. Je ne sais pas quoi ajouter sur New Lanark que tu ne sais pas d'ailleurs. A part peut-être que c'est beaaaaau ! (et un peu glissant en hiver, et
que ça nous inspire de drôles de chants sur le chemin du retour).



Tigger Lilly 20/06/2011 21:39



Vraiment superbe !



yueyin 20/06/2011 21:27



Waouhhh ça c'est du décors... superbe ! Il y a un village "fantôme" comme cela au Québec près du lac St jean, même genre d'histoire, un village modèle très progressiste (mais plus tardif) autour
d'une fabrique de pâte à papier jusqu'à l'abandon de l'usine et donc du village :-) j'ia de belles photos quelquepart !



Lou 20/06/2011 20:47



Yes, le logo ;)



Titine 20/06/2011 16:03



L'endroit est magnifique et son histoire très intéressante. ça donne envie d'y aller.