The lost room

Publié le 12 Septembre 2009

The lost room

Fantastique

 

2006 – Etats-Unis – 6 épisodes

Scénario de Christopher Leone et Laura Harkcom

Avec Peter Krause, Julianna Margulies, Roger Bart, Dennis Christopher, Peter Jacobson

 

 

 

Juste avant de mourir, un homme confie à l'inspecteur Joe Miller la clé d'une chambre de l'hôtel Sunshine, située aux abords de la mythique Route 66. Il ne sait pas encore qu'il vient d'entrer en possession d'un objet puissant et convoité, ouvrant une porte vers un univers parallèle. Miller, qui s'est lancé à la recherche de sa fille perdue dans cette chambre d'hôtel, devient la proie de tous et de tout ce qui désire son bien le plus précieux : la clé.

 

 


Ça commence comme le scénario d'un jeu vidéo, le héros de l’histoire doit réunir un certain nombre d’objets en apparence anodins (peigne, réveil...) dans une chambre d’hôtel qui n’est pas censée exister afin d’achever sa quête, en l’occurence, retrouver sa fille disparue dans la chambre. Chaque objet possède une vertu magique différente mais c’est la réunion des objets qui permet de résoudre la quête.

 

Cette mini série fantastique possède de nombreux atouts. L’intrigue est consistante et se déroule harmonieusement du début à la fin avec un point de départ qui offre un univers prenant (le chambre d’hôtel et les objets donnent envie d’en savoir plus très rapidement). Il y a néanmoins quelques clichés du genre. Il fallait bien un adversaire à notre héros mais la société secrète vue mille fois n’est pas des plus palpitante ici. On a du mal à craindre pour le héros m’a-t-il semblé. C’est vraiment sur l’argument principal (retrouver sa fille - tellement parfaite que j’étais bien contente qu’elle disparaisse très vite) que se maintient le suspense efficacement.

 

Les acteurs sont convaincants (même si à une ou deux reprises, j’ai eu le sentiment que Julianna Margulies était là parce qu’il fallait bien une femme dans cette histoire et qu’elle se contente un peu du minimum syndical) mais sans profondeur psychologique. On a quelques personnages qui sortent du lot en apportant un peu d'humour.

 

Bref, dans l’ensemble, c’est de bonne facture. Cette série n’a donc rien de révolutionnaire et qui permettrait d’en faire une série culte mais c’est un bon divertissement qu’on suit avec intérêt de la première à la dernière minute. La fin ouverte laisse planer le doute sur une éventuelle suite à cette histoire (qui ne semble pas au programme).

 

 Merci Ys.

Rédigé par Isil

Publié dans #DVD & Cinéma

Commenter cet article

dasola 19/11/2009 16:44



Rebonjour, j'ai vu cette série en continuité, j'ai bien aimé mais j'ai déjà oublié la fin. C'est un agréable divertissement qui tient bien en haleine. Bonne après-midi.



Isil 20/11/2009 14:40


Tout à fait d'accord. C'est un bon divertissement et c'est déjà formidable. J'ai aussi déjà passablement oublié beaucoup mais au moins, comme ça, je prendrai
plaisir à la redécouvrir dans quelques années.


Val 17/09/2009 15:24

Je ne devais pas être réveillée ce matin...j'comprends pas que mon comm. se soit envolé Si je me souviens bien, je disais que j'avais regardé la série en une ou deux fois seulement. Que j'avais trouvé le tout bien ficelé mais que j'étais restée sur ma faim et attendais la suite...en vain apparemment...







Isil 18/09/2009 09:02


Pareil, je l'ai regardée en deux fois. On se laisse prendre facilement. Pas de suite prévue, semble-t-il.


Val 17/09/2009 07:15

Isil 17/09/2009 09:00


?!


yueyin 14/09/2009 22:17

Alors là si cosmos manque à l'appel, ce serait le comble tiens ;-)

Isil 14/09/2009 22:20


Non, ne pensons pas au pire. Il faut sauver le soldat Maya


yueyin 14/09/2009 22:03

hé à propose de l'odyssée des séries, figures toi qu'il y a clair de lune dans les finaliste et PAS les têtes brûlées non mais vraiment, je suis indignée voilà.. bon faut que je pense à voter moi...

Isil 14/09/2009 22:15


Euh, j'ose à peine t'avouer que je n'ai pas voté pour les Têtes brûlées mais j'ai une bonne excuse, il fallait que j'en sacrifie une pour sauver Zora la rousse et je
pensais vraiment que les Têtes brûlées allaient passer. Sauf que je suis bien embêtée du coup... bref, la startégie et moi, ça fait deux. J'ai peut-être intérêt à ne pas attendre le dernier moment
pour voter et bien réfléchir sinon tu vas voir que Cosmos 1999 ne sera pas dans le classement