Rétrospective Waterhouse à Londres - 2009

Publié le 8 Septembre 2009

J.W. Waterhouse: The Modern Pre-Raphaelite
Royal Academy of Arts, Londres
27 June—13 September 2009

 

 

J'ai profité de mon voyage en Angleterre pour visiter une splendide exposition consacrée à un peintre que j'apprécie, John William Waterhouse (1849-1917). Parmi la quarantaine d’oeuvres présentées, on trouve quelques unes de ses plus célèbres, celles qui l’ont rendues célèbre.

 

Waterhouse est né l’année où la Fraternité Pré-Raphaélite a été fondée. Il a hérité du goût de ce mouvement pour certains thèmes tels que les grands écrivains et poètes anglais, Tennyson, Keats et Shakespeare. On voit aussi sa prédilection pour la mythologie grecque. L’exposition rappelle que Waterhouse a été également influencé par le naturalisme français.

 

La rétrospective est faite en cinq parties :

     1. Youthful experiments (1871-1881)

La partie consacrée à la jeunesse du peintre, malgré son intérêt, n’est pas celle qui m’a le plus enthousiasmée. On y trouve beaucoup de scènes de la vie romaine. J’ai quand même été frappée par une toile que je ne connaissais pas :

Miranda, 1875 - Huile sur toile, 76,2 x 101,5 cm - Collection of Robert and Ann Wiggins, USA

 

Ceux qui connaissent un peu la peinture de Waterhouse seront frappés de voir un thème shakespearien que Waterhouse reprendra à la fin de sa carrière dans une de ses plus belles toiles (hélas absente de cette exposition) :

Miranda-The Tempest, 1916 - Huile sur toile, 98 x 136 cm - Collection privée


     2. Building a career (1881-1885)

Le peintre reste académique avec des scènes de l’Antiquité. Il vend bien ses toiles et est admis comme associé de la Royal Academy à 36 ans, en 1885.

St Eulalia, 1885 - Huile sur toile, 188,6 x 117,5 cm - Tate, Londres

Il n’est pas nécessaire de s’y connaître en peinture (j’en suis la preuve) pour commencer à repérer très sérieusement la « patte » Waterhouse vers la fin de cette période.



     3. Associate of the Royal Academy (1885-1895)

Les thèmes évoluent vers des femmes au savoir magique, avec The Magic Circle ou Circe. Je n’avais pas remarqué certains détails sur les reproductions de The Lady of Shalott. On peut voir un Christ en croix à l’avant de la barque.


The Lady of Shallott, 1888 - Huile sur toile, 153 x 200 cm - Tate Britain, Londres

Ophelia, 1889

Circe offering the cup to Ulysses, 1891 - Huile sur toile, 149 x 92 cm - Oldham Art Gallery, Oldham



     4. Royal Academician (1895-1910)

Waterhouse obtient son diplôme d’académicien avec A Mermaid. Femmes fatales, beautés mythiques et littérature romantique sont très représentées.


Hylas and the Nymphs, 1896 - Huile sur toile, 98 x 163 cm - Manchester City Art Galleries, Manchester


Windflowers, 1902 – Huile sur toile, 114 x 79 cm – Collection privée

     5. The Final years ((1910-1917)

Il revient vers les thèmes chers aux préraphaélites. On retrouve des sujets déjà traités auparavant, The Lady of Shalott, Miranda.

I am Half-Sick of Shadows, said the Lady of Shalott, 1916 – Huile sur toile, 100 x 74 cm - Art Gallery of Ontario, Toronto


C’est une exposition exceptionnelle qui en plus de montrer des oeuvres venant de collections privées est très bien faite y compris pour les dilettantes. Les panneaux explicatifs des œuvres donnent même des extraits de poèmes dont sont inspirées les toiles le cas échéant. Une exposition splendide.


Pour les infos pratiques, rendez-vous sur le site de la Royal Academy of Arts.

Rédigé par Isil

Publié dans #Sorties - Voyages

Commenter cet article

lamousmé 21/09/2009 19:39

pfffffffff si tu te mets à faire des superbes billets sur la peinture alors il va me rester quoi à moi????? méchante fifille!!!! :o))))Et merci merci pour le titre et les petites précisions sur le fait que Waterhouse n'est PAS vraiment un préraphaélite puisqu'antérieur!!!!! (tu sais combien j'aime ce genre de détail!!!) ;o)

Isil 21/09/2009 22:04


Tu parles! Je suis juste capable de traduire les panneaux explicatifs et de mettre des images en ligne :-) Et pour le titre,
il faut remercier le responsable de l'expo. Mais bon, je le savais grâce à toi
alors je n'ai pas eu de choc ;-)


Nanne 15/09/2009 19:16

Je connaissais ce peintre de renommée seulement, Isil ... Et là, tu viens de me présenter un artiste absolument merveilleux qui semble s'inspirer de la mythologie pour ces peintures ! Elles me font penser à la mythologie d'Europe du Nord et aux opéras de Richard Wagner ... Mais, c'est peut-être une simple vue de l'esprit chez moi ;-D

Isil 16/09/2009 18:53


Je ne connais pas encore bien ce peintre mais il me semble plus inspiré par la mythologie grecque. Mais c'est vrai
que le paganisme l'inspirait aussi visiblement et pour certains tableaux, on peut sans doute y voir des références pour les connaisseurs. Je n'avais pas de place pour le très beau catalogue de l'expo mais je songe à le commander alors j'en saurai plus dans l'avenir
:-)


Schlabaya 15/09/2009 12:26

Merci pour ce bel article et ces reproductions, j'adore le mouvement préaphaélite ! Tous ces tableaux sont magniqiques, je regrette de manquer cela.

Isil 15/09/2009 17:59


De rien :-) J'ai eu beaucoup de chance d'y être au bon moment.


Theoma 11/09/2009 18:46

bon ben.... j'y vais ! J'adore !

Isil 11/09/2009 21:19


Il faut faire vite alors. Ça se termine dimanche.


Titine 09/09/2009 10:10

Je ne connaissais pas le nom de ce peintre dont j'avais déjà vu des oeuvres. Merci de me le faire découvrir.

Isil 09/09/2009 14:21


C'est un peu pour ça que j'ai fait cet article même s'il est un peu tard pour voir l'expo :-)