Tag marque-page

Publié le 4 Juin 2009



J’ai été taguée par Lou (qui s’acharne) et Ofélia.

 

Plutôt corne ou marque-page? Marque-page. Je suis la personne la plus bordélique que je connaisse et en même temps, la plus maniaque avec les livres, je ne supporte pas les marques sur les livres.

 

As-tu déjà reçu un livre en cadeau? Oui mais assez rarement en fait sauf l’an dernier où je n’ai reçu que ça comme cadeaux.

 

Lis-tu dans ton bain? Je ne prends que des douches alors j’évite de lire en même temps.

 

As-tu déjà pensé à écrire un livre? Non, j’ai trop de respect pour la cause littéraire. Déjà qu’écrire platement mon avis sur un livre me demande un effort quasi surhumain. Et puis, je suis du genre à me dire que je serai Shakespeare ou rien et comme je risque plutôt d’atteindre le rien…

 

Que penses-tu des séries de plusieurs tomes? Je n’ai rien contre si la série n’est pas trop longue. En fantasy, les séries interminables finissent toujours par me lasser, même celles de qualité. En revanche, j’aime bien les séries où chaque tome se lit indépendamment mais dans lesquelles on retrouve les personnages, comme dans les séries policières.

 

As-tu un livre culte? Plusieurs mais celui qui m’accompagne vraiment, c’est Le Seigneur des Anneaux de Tolkien.

 

Aimes-tu relire? Oui, j’adore même. D’ailleurs, j’estime qu’un livre ne fait partie de mes livres cultes que lorsque je l’ai lu au moins deux fois et que j’ai l’intention de le relire. Sinon, je peux trouver un livre excellent mais ne pas avoir envie de le relire et alors il n’entre pas dans la même catégorie, aussi parfait soit-il par ailleurs.

 

Rencontrer ou ne pas rencontrer les auteurs de livres qu’on a aimé ? Ah rencontrer Tolkien, Dickens ou Austen… Le fait d’aimer les auteurs morts présente quelques inconvénients.

J’ai eu la chance de rencontrer deux fois Anne Guéro du binôme d’écrivains connus sous le nom de Ange. J’ai été épatée qu’elle se souvienne mieux que moi de notre précédente conversation (c’était un peu la honte aussi mais bon, ça j’ai l’habitude). C’était un plaisir de l’entendre parler non seulement de ce qu’elle avait envisagé et pas retenu pour son roman mais en plus de parler des maîtres. C’est finalement assez intéressant de rencontrer des auteurs mais en général, je ne suis pas à l’aise et ça n’a donc pas grand intérêt pour moi.

 

Aimes-tu parler de tes lectures ? Non, bien sûr, je n’ai un blog de lecture que par pur masochisme. En vérité, le fait que je sois capable de tenir tout un dîner en ne parlant que de livres, quitte à faire peur à quelques invités ou pire, aux serveurs lors de rencontres avec quelques copines blogueuses doit être un signe.

 

Comment choisis-tu tes livres ? Je n’ai pas de critère particulier. Je furète dans les librairies. Ca peut-être parce que c’est un auteur reconnu, un titre qui me plait, parfois même une couverture et une quatrième de couverture alléchantes. Ca peut-être surtout sur le conseil de gens ayant les mêmes goûts que moi, blogueurs ou pas.

 

Une lecture inavouable ? Quand j’avais une quinzaine d’années, j’ai trouvé un livre de la collection Harlequin dans un paquet de lessive. J’ai beaucoup ri à cause de la nullité du livre mais surtout, pour moi maintenant, Harlequin restera à jamais associé à de la lessive. En dehors de cet épisode, je ne pense pas avoir de lecture dont j’ai honte.

 

Des endroits préférés pour lire ? Dans mon lit, dans un fauteuil d’une laideur à faire peur mais très confortable, à la terrasse d’un café avec une bière, dans les transports en commun. Quand il fait beau, dans une chaise longue au jardin.

 

Un livre idéal pour toi serait : Je ne le saurai que lorsque je l’aurai lu. Un livre qui a été écrit en pensant à moi, avec de l’action, de l’humour, de la psychologie, de l’intelligence (mais pas trop, ça me fatigue vite l’intelligence).

 

Lire par dessus l’épaule ? Par dessous le bras plutôt parce ce que ce que je veux c’est voir le titre du livre.

 

Télé, jeux vidéos ou livre ? Tout mais ça dépend des périodes. Je sors d’une période où je ne faisais que lire et je passe dans une période télé (le fait que j’ai 6 ou 7 séries à voir n’y est pas étranger). Les jeux vidéo, j’ai beaucoup pratiqué mais j’ai presque totalement arrêté (j’en suis restée à la Playstation 1 même si j’ai parfois joué à la Wii), sauf quand mon neveu de 6 ans veut qu’on joue à Zelda sur la vieille Nintendo aux graphismes ancestraux (ne montrez jamais une antiquité à des enfants, ce sont de vrais pervers, ils sont capables d’aimer). Bien sûr, jouer « avec » mon neveu, ça veut dire que je joue et qu’il regarde.

 

Lire et manger ? J’aime. Surtout pendant mon petit déjeuner. Le week-end, je finis par manger des toasts froids.

 

Lecture en musique, en silence, peu importe ... La musique me gêne si le volume est trop fort mais en sourdine, j’aime.

 

Lire un livre électronique ? J’attends juste que le prix baisse et qu’il propose plus d’options qu’actuellement. Pour moi qui manque de place et qui ai dû laisser beaucoup de mes livres chez mes parents, avoir tous mes classiques avec moi, ce serait l’idéal.

 

Livres empruntés ou livres achetés ? J’achète presque tout. Enfin, dernièrement tout le monde a décidé de m’en prêter et c’est un enfer ! Je n’arrive plus à lire les miens.

 

Quel est le livre que tu lis actuellement et quel sera le prochain ? Je lis Le monde selon Monsanto qui m’a été envoyé grâce à l’opération Babélio et je commence à me demander pourquoi j’ai choisi ça. Le prochain sera peut-être un chasseur de lion de Rolin mais ça peut encore changer (et le premier qui fait le moindre commentaire pour me dégoûter d’avance de ce livre sera maudit jusqu’à la septième génération et faites gaffe, mon esprit est capable de se matérialiser dans une tasse à plusieurs kilomètres de chez moi alors je suis capable de tout).

 

As-tu déjà abandonné la lecture d'un livre? C’est rare mais ça vient de m’arriver avec Message des hommes vrais au monde mutant, livre que je n’aurais même pas songé à lire sans y être obligée. En général, si j’abandonne, je laisse une deuxième chance plus tard.

 

Quel est le premier livre que vous avez adooooooré d'amour ? Je n’adoooooore rien, ça suppose trop d’emphase pour moi. Pour ce que j’adore avec un seul ‘o’, c’est difficile à dire. Si je remonte à l’enfance, ce serait probablement la boussole du Club des Cinq, que j’ai lu et relu dès que j’ai su lire. Puis, au stade supérieur sont venus à égalité L’île au trésor de Stevenson et 20000 lieues sous les mers de Jules Verne qui m’ont été offerts le même jour. Mais je dirais quand même que le premier qui m’a vraiment marqué à l’adolescence et qui m’est resté au point d'être un de mes livres cultes, c’est Dune de Frank Herbert.

Je tague qui veut.

Rédigé par Isil

Publié dans #Brèves de blog

Commenter cet article

Cécile2Quoide9 07/06/2009 22:12

Comme toi : sans lire par dessus l'épaule j'aime bien voir ce que lisent mes voisins dans le métro.

Isil 08/06/2009 09:26


Et nous ne sommes pas les seuls car on voit les gens faire des contorsions dans les
trains.


Laetitia la liseuse 06/06/2009 18:07

Ah tiens ! j'ai failli choisir aussi Le monde selon Monsanto puis je me suis souvenue avoir vu le reportage sur ARTE et je me suis demandée ce que j'allais apprendre de plus... Je verrai avec ta chronique

Isil 07/06/2009 17:01


Je n'ai pas vu le reportage donc, je ne pourrai pas préciser ce qui est ajouté. Sans doute plus de détails j'imagine.


zarline 05/06/2009 13:49

Je vais aussi attaquer Le monde selon Monsanto que j'ai également reçu dans le cadre de Masse Critique. Tu me décourages un peu avec ton commentaire mais je me réjouis de comparer mon avis avec toi. Le Rolin est aussi au programme d'ailleurs...

Isil 07/06/2009 16:58


Il ne faut pas se décourager. Ce n'est pas très dur à lire mais c'est que je suis du genre à beaucoup pinailler sur ce genre de livre et ça me prend donc un temps fou
à lire.


Titine 05/06/2009 09:03

je tiens à te dire que NON tes commentaires sur les livres ne sont pas plats, j'aime beaucoup te lire. J'adore parler de livres pendant des heures mais peu de gens ont cette passion et les mêmes goût que moi, heureusement il y a mon homme (mon co-blogueur) et mes copines virtuelles!!! On a un péché mignon en commun : lire au petit déjeuner le week-end, c'est mon moment préféré de la semaine! J'enrage lorsque le téléphone sonne en interrompant ce délicieux moment...

Isil 05/06/2009 10:34


Quand je réfléchis à mes idées, c'est toujours beaucoup mieux mais dès que je dois écrire, j'ai l'impression que mes idées s'appauvrissent. Je suis un super écrivain
dans ma tête ;-)
Je connais aussi peu de gens qui aiment lire alors quand j'en tiens... Et je n'ai qu'un téléphone portable que je laisse loin de moi quand je lis:-)


erzebeth 05/06/2009 08:23

J'aime tellement tes réponses que ça me donne envie de m'y coller, à ce tag. Puis ça me fera un billet facile à écrire pour la semaine prochaine, tiens...En plus, grâce à toi, je vais regarder les paquets de lessive d'un autre oeil...

Isil 05/06/2009 10:31


You're welcome! Si je peux rendre service ;-)
Je ne vois plus la lessive de la même façon non plus. Mais c'est fini les cadeaux dans la lessive, ça va faire des générations qui ne découvriront jamais Harlequin.