Burn after reading

Publié le 25 Janvier 2009

Burn after reading

Comédie, USA, 2008

Réalisé par Joel et Ethan Cohen

Avec George Clooney (Harry Pfarrer), Brad Pitt (Chad Feldheimer), Frances McDormand (Linda Litzske), John Malkovich (Osbourne Cox), Tilda Swinton (Katie Cox)

  

Osborne Cox est analyste à la CIA. Lorsqu’il est renvoyé pour alcoolisme, il décide d’écrire ses mémoires alors que sa femme décide de le quitter pour Harry, son amant.

Au club de fitness Hardbodies, Linda Litzke essaie de faire payer par sa mutuelle les opérations de chirurgie esthétique qui lui permettront de mener une nouvelle vie, sans succès, et rencontre des hommes sur Internet, sans plus de succès. Lorsque son collègue Chad et elle tombent sur le cd contenant des informations du futur livre de Cox, ils décident de le faire chanter, persuadés que ces informations valent une fortune.



Je n’avais pas suivi l’actualité cinématographique depuis des mois et je ne savais absolument rien de ce film avant de mettre les pieds dans la salle. Le premier quart d’heure est déstabilisant. On passe du coq à l’âne, on se demande où va l’histoire et puis j’ai assez vite compris qu’elle ne menait nulle part, ce qui se confirme. Il n’y a pas vraiment de scénario. On est dans un imbroglio burlesque où des personnages, tous des losers, se débattent dans une situation qui les dépasse.

C’est donc surtout un numéro d’acteurs. George Clooney fait un dragueur bourré de tics et parano assez convaincant, même s’il en fait un peu trop à une ou deux reprises et John Malkovich est toujours très bon. Tilda Swinton incarne son personnage de femme froide à la perfection mais c’est surtout le couple Pitt/McDormand qui est impressionnant. Pitt, bien aidé par une coiffure qui le fait ressembler à un marcassin, est désopilant. Il fait un bien piètre espion.

Ce film vaut surtout pour sa cocasserie un peu cruelle. J’ai particulièrement aimé la dernière scène : le film se clôt sur les commentaires désabusés de deux membres de la CIA.

 

Bref, c’est un film sans histoire et sans message mais qui m’a fait passer un très bon moment.

Rédigé par Isil

Publié dans #DVD & Cinéma

Commenter cet article

Florinette 29/01/2009 11:36

Je vais donc attendre sa sortie en DVD ou son passage à la télé !

Isil 29/01/2009 14:28


Si tu n'es pas sûre d'apprécier l'humour un peu spécial, c'est judicieux.


Cryssilda 28/01/2009 11:42

Hé bien moi j'adore les frères Coen, et j'ai adoré celui-ci aussi ! Vraiment très très marrant, tout en dérision, la CIA (c'était pas le FBI?) m'a fait mourir de rire, surtout à la fin! Ah et pis Brad Pitt en bénêt, excellent!
Moi ça ne me dérange pas le loufoque absurde, du moment que c'est bien fait!

Isil 28/01/2009 14:40


C'est la CIA puisque les services secrets russes sont aussi mis à contribution. J'adore le loufoque absurde donc j'ai aimé aussi mais il vaut mieux être prévenu:
d'ailleurs si j'avais su, j'y serais allée accompagnée par quelqu'un qui aime ça aussi. Merci de me l'avoir conseillé en tout cas :-)


trillian 26/01/2009 11:56

Je pense un peu près la même chose que toi. Ce film c'est surtout pour voir jouer des acteurs doués dans des rôles comiques. J'ai beaucoup apprécié le personnage de la C.I.A. interprété par J.K. Simmons.

Isil 26/01/2009 20:21


C'est celui qu'on voit dans la dernière scène? Le chef? J'ai bien aimé son côté pince-sans-rire.


praline 26/01/2009 10:42

Très sympa ce coté complètement loufoque. Un film qui détend, quoi !

Isil 26/01/2009 20:20


Exactement!


Ankya 26/01/2009 09:40

J'ai vu le film et j'ai été déçue. Pourtant il y a des scènes marantes, il y a Brad Pitt, mais non je n'ai pas accroché au film.

Isil 26/01/2009 20:20


C'est sûr que ce film ne marche que si on adère à ce genre d'humour un peu burlesque et souvent absurde.