Felicidad - Molla

Publié le 2 Janvier 2009

Felicidad

De Jean Molla

Première parution: 2005

Edition Gallimard - Scripto

300 pages

 

Quatrième de couverture : Pour tous les Citoyens de Grande Europe, le bonheur est un droit et un devoir. Il est garant d'une société harmonieuse et policée. A la demande du ministre de la Sûreté intérieure, le lieutenant Alexis Dekcked enquête sur une affaire de la plus haute importance. Des parumains, conçus pour servir les humains se sont révoltés et se sont enfuis dans les enclaves de Felicidad. Leur disparition est-elle liée au meurtre de leur créateur, Choelcher, le généticien génial ? Pourquoi le ministre du Bonheur obligatoire est-il sauvagement assassiné ? Dekcked peut-il avoir confiance en Majhina, la belle parumaine dont il est amoureux ? Son enquête va le conduire à des vérités qu'il n'aurait jamais dû mettre au jour. Hommage à Blade Runner le nouveau roman de Jean Molla allie suspense et action. Entre polar et science-fiction, une histoire menée à un rythme haletant. Lecteur, ne vous laissez pas manipuler ! 

 


     L'intrigue est proche de celle de Blade Runner, les références à K. Dick sont nombreuses : le héros se nomme Dekcked, les parumains rebelles sont des Delta 5, une boîte de nuit s'appelle l'Ubik. On y trouve le même questionnement que dans Blade Runner sur ce qui fait l'humain. A priori, même si c'est très réussi, je ne voyais pas ce que pouvait apporter un roman jeunesse par rapport à l'excellent roman dont il s'inspire (et dont le titre anglais « Do androïds dream of electric sheep ? » est tellement merveilleux que c'est presque un crime de l'avoir changé). D'abord, l'hommage est plutôt réussi avec des interrogations qui se tournent également vers « 1984 » (la surveillance extrême pour assurer un bonheur obligatoire, par exemple) mais surtout, l'auteur y a mêlé une bonne dose de polar avec des complots politico-économiques, des manipulations génétiques très valables. C'est simple car c'est écrit pour la jeunesse) mais pas simpliste. Et je l'ai dévoré en quelques heures même en ayant compris les tenants et les aboutissants assez vite.


     Ce sont mes nièces de 13 et 17 ans (au moment de la lecture) qui m'ont conseillé et prêté ce roman et pourtant l'une n'aime pas tellement la scienc-fiction mais a aimé aussi "1984". Il faut dire qu'elles sont très fans de Jean Molla et ont suivi sa carrière depuis « un coupable idéal », « copie conforme » et « Sobibor » que je vais m'empresser de leur piquer. Voilà de la très bonne littérature jeunesse, à la fois agréable à lire et intelligente, bien construite et bien écrite, qui prend les adolescents au sérieux. Je conseille donc Felicidad à tous ceux qui ont des jeunes ados à la maison. Cela vous permettra de discuter avec eux de propagande, de génétique, de politique...

« Sur les immeubles, les slogans du gouvernement et des Grands Magasins Réunis flamboyaient comme autant de phares censés guider les habitants de la capitale vers l’ultime félicité : Le bonheur est un devoir citoyen. La seule réalité, c’est le plaisir. Dépenser, c’est s’enrichir. N’ayez crainte : demain sera le même qu’aujourd’hui. Qui demeure dans l’obéissance demeure en sûreté. »

Rédigé par Isil

Publié dans #Livres - Jeunesse

Commenter cet article

InFolio 08/01/2009 12:04

Oui, oui, j'ai apprécié.

En théorie, je vais me lancer dans la préparation de billets ce week end, je vais m'arranger pour ne pas le programmer trop tard, j'ai lu plein de livre pendant les vacances (ça compense le fait que j'ai moins de temps quand je travaille), je vais chambouler l'ordre de lecture pour parler de Ubik parmi les premiers :)

Isil 08/01/2009 12:18


Pas de problème, les retards de billets, je connais :-)


InFolio 05/01/2009 21:21

ne t'inquiète pas, blade runner est sur ma liste des achats prévus.
Ubik, je devrais poster le commentaire dans quelque temps, j'ai souvent un mois d'avance sur ma publication, et j'ai déjà rempli mes créneaux de livres pour janvier, alors ce sera pour février ou mars...

Isil 05/01/2009 21:26


Bon déjà je déduis que tu as apprécié. Je patiente donc.


InFolio 04/01/2009 21:56

Etrangement, alors que j'aime beaucoup la SF, je viens seulement de lire Ubik il y a deux jours, et je n'ai toujours pas lu Blade Runner...

En effet pour des ados que n'auront certainement pas le courage de lire 1984 dont la lecture finalement est assez ardue, un tel livre peut apporter une bonne ouverture d'esprit. Je suis curieuse de voir ce que ça donne, je le feuilletterai si j'en ai l'occasion.

Merci pour ta visite et je te souhaite à mon tour une bonne année !

Isil 04/01/2009 22:01


Merci InFolio.
J'ai eu une chouette prof de français, fan de sf, qui m'a obligé à lire du Dick et j'ai aimé. J'attends de lire ton avis sur Ubik alors. Et il FAUT lire Blade runner, c'est vraiment excellent
aussi.


jumy 04/01/2009 11:26

Je n'y connais rien à la SF mais j'aimerai essayer, crois-tu que ce livre peut me plaire?

Isil 04/01/2009 11:35



Pourquoi pas. D'abord c'est de l'anticipation et c'est certainement la branche de la Sf la plus facile d'accès immédiat pour un non-initié et l'intrigue pourrait à
la limite se concevoir hors de la sf. Si ma nièce a aimé, tu peux aimer.



Brize 03/01/2009 18:50

Je le note, pour mes filles... et pour moi (tout à fait le genre de livre susceptible de me plaire !) !

Isil 04/01/2009 11:19


Bonne lecture alors!