Christie's: une librairie anglaise au coeur de la Vienne

Publié le 13 Avril 2008

Christie’s

Librairie anglaise


www.chezchristies.com

Adresse:

17 Place du Marché
86160 Gençay

Tél: 05 49 50 61 94

Horaires d'ouverture:
mardi à samedi 10h00 - 12h00, 14h00 - 18h00 / dimanche (Juillet/Août) 15.00 - 18.00
 



    Une librairie anglaise-salon de thé bien fournie en plein cœur de la Vienne (à une vingtaine de kilomètres de Poitiers), non, ce n’est pas un mirage dû à la chaleur (ici le désert est plutôt vers et n’est guère propice aux visions). Ce lieu existe bien, des témoignages l’attestent.  

 

 
 

    Ici, on trouve quelques livres neufs mais surtout, beaucoup de livres d’occasion. Le rayon classique est épatant. Enfin, il l’était avant notre passage, à moi et à deux amies, appelons-les B. et M.) car trois « classiqueuses » en excursion, ça laisse des traces (là où on passe, les livres ne repoussent pas!).

     J’avais un objectif: vendre 4 livres (une vieille édition de David Copperfield et A Christmas carol de Dickens, The Great Gatsby de Fitzgerald et Cranford de Gaskell)… et n’en acheter aucun. Bon, vous verrez si j’ai tenu cette résolution.

  

    B., comme d’habitude, a été la plus gourmande: de nombreux livres pour enfants, en plus des classiques parmi lesquels un recueil de nouvelles de Thomas Hardy (je pose une option pour emprunt!), sans parler des autres produits, thé… 
    M. a fait une petite sélection d’Austen avec Persuasion et Sense and sensibility. Elle a également trouvé la même édition que moi de North and South (ce qui est amusant car je voulais m’en débarrasser et j’avais failli l’apporter pour le vendre et finalement c’est B. qui l’aura). Et enfin, the Scarlet letter d’Hawthorne (là encore, je pose une option!).

  
   Quant à moi, eh bien, le libraire ne m’a pris que le Gaskell et (j’ai un peu honte de l’avouer), j’ai acheté une édition de David Copperfield du Reader’s Digest parce que je la trouve à mon goût (je l’ai déjà en français donc ça n’augmente pas ma pal, donc ce n’est pas grave) et mes copines m’ont autorisée à prendre une édition impeccable à 3,50 euros du Vicar of Wakefield d’Oliver Goldsmith, retrouvée à presque 30 euro sur Amazon, une super affaire donc. Résultat, je suis entrée avec quatre livres et suis ressortie avec cinq, dont deux exemplaires de David Copperfield! Et bien sûr avec un marque-pages! Et puis finalement, j’ai réussi à caser mes livres laissés pour compte, auprès de maîtres aimants alors je m‘en tire bien.

 

Pause thé d'après shopping bien méritée au milieu des livres
     En plus d’une librairie intéressante pour une minuscule ville de moins de 2000 habitants perdue au milieu des champs, le salon de thé permet de goûter des gâteaux anglais maison. Peu de choix mais le Lemon drizzle cake est excellent!

 

marque-page

Rédigé par Isil

Publié dans #Librairies

Commenter cet article

Emeraude 20/04/2008 10:13

c'est dommage que ça soit si loin, je serai bien allée y faire un tour! :) en tout cas, j'aime beaucoup cette phrase 'a romm without a book is a room without a soul' !

Isil 27/04/2008 20:10


C'est le marque-pages que j'ai trouvé à la librairie.


Algernon 19/04/2008 21:32

Quelle jolie librairie. J'espère qu'elle a du succès. Ce n'est pas évident de vendre des livres anglais en France.

Isil 19/04/2008 21:53



C'est vrai que Gençay dans la Vienne avec ses 2000 habitants vaches comprises, ce n'est pas Paris mais je remercie chaleureusement l'invasion anglaise de la région.
Avant les anglais venaient en France pour le soleil du Sud, maintenant ils s'attaquent à des coins dont le climat peut leur rappeler le pays!



lamousme 16/04/2008 13:20

pff c'est vraiment nulle ce genre de librairie!!! mouhahahahhahahahhahaouinnnnnnnnnnnnnnnnnnnnn!!!
et pis d'abord depuis quand tu as de nouveau le droit d'acheter des livres toi???? ;o)

Isil 16/04/2008 14:25


Mais non c'est pas nul, ils n'ont presque pas de livres français, ce serait s'ils en avaient que ce serait complètement nul ;o) En revanche, ils ont du café, eux
!!!!!!!!!!(bon vu qu'on le paie, y'a intérêt!)!!!! et puis j'y suis allée pour vendre des livres après tout. Ce n'est pas ma faute s'ils étaient déjà en double dans la librairie.
Ah oui mais là, j'étais obligée parce que je ne les retrouverai jamais ceux-là et puis David Copperfield ça ne compte pas vu que je l'avais déjà en entrant dans la librairie alors un ou deux c'est
pareil non? Et puis si j'avais eu droit d'acheter, je serais ressortie avec 3 Trollope, 2 Hardy, du Atkinson...


Naïk 15/04/2008 23:48

Oui, bien sûr ! mais je regarderai surtout les classiques anglais ou les nouveautés ! cela étant, par curiosité, je feuilleterais bien des traductions!

Isil 16/04/2008 08:27


Je trouve toujours intéressant de voir ce que les anglais lisent en littérature française et Madame Bovary semble être en bonne place.


Naïk 14/04/2008 21:08

Ce n'est pas très loin de chez moi ! il faudra que je découvre cet endroit qui a l'air très sympathique ! Et je ne pourrais plus prendre pour pour excuse la difficulté de trouver certains romans en anglais ;-)

Isil 14/04/2008 21:15


Ah oui, là tu auras du choix, The three Musqueteers, Madame Bovary (oui en anglais elle reste Madame)... J'ai été surprise par le choix, en classiques aussi bien qu'en
contemporain. Vive l'invasion anglaise! Voilà un endroit où nous pourrions nous rencontrer autour d'un café (ou d'un thé) si tu le souhaites.