Frankenstein - Shelley

Publié le 13 Octobre 2007

Frankenstein  Shelley.jpg

De Mary Shelley




Victor Frankenstein a tout pour être comblé. Il vit dans une famille aimante et est destiné à épouser la délicieuse Elizabeth, son amour d’enfance. Pourtant, l’ambitieux Victor, en découvrant le secret de la vie qui lui permettra de créer un être vivant et pensant va commettre un acte qui va changer son destin.


Quatrième de couverture: Au mois de juin 1816, sur les rives du lac de Genève, Mary Shelley et ses amis cherchent à tromper l'ennui dans le chalet où la pluie les contraint à rester enfermés. Jeux de société, romans " terrifiants " à la mode, tout y passe, jusqu'à ce que Lord Byron leur suggère d'écrire, à leur tour, une " histoire de fantômes ". Ainsi naquit Frankenstein, l'histoire d'un savant trop audacieux, incapable de maîtriser le monstre qu'il avait créé : traduit dans des dizaines de langues, adapté plus de quarante fois au cinéma, ce roman écrit par une adolescente de dix-neuf ans allait connaître un succès mondial. A l'instar de Don Juan ou de Faust, le " hideux rejeton " de Mary Shelley s'est hissé au rang de mythe, donnant ainsi à la littérature d'épouvante ses lettres de noblesse.


Pour être honnête, on peut trouver plein de défauts à Frankenstein. D’abord, j’ai eu du mal à avoir une idée précise du temps qui passe. Par exemple, entre le début des études de Frankenstein et la création du monstre, on n’a pas de notion de temps (ça pourrait être aussi bien une semaine que dix ans), ça donne un sentiment de maladresse un peu étrange de l’auteur. Mary Shelley a aussi usé de quelques facilités, comme quand la créature trouve miraculeusement une valise contenant vêtements et livres en pleine forêt.

Pourtant, au final, Frankenstein est un très bon roman qui m’a procuré un grand plaisir de lecture et la deuxième moitié (et la fin en particulier) en est vraiment formidable. J’ai trouvé la construction (avec un narrateur-témoin puis le récit par Frankenstein) très réussie. A lire donc.

indispensable

Rédigé par Isil

Publié dans #Planet SF-fantasy-fantastique

Commenter cet article

yueyin 15/10/2007 23:29

Ce qui me fascine dans ce roman, au dela de ses qualité et de ses faiblesses c'est l'influence qu'il a eu sur l'imaginaire du XXe siècle à travers les romans bien sûr mais aussi les films et ce dès les tous débuts du cinéma... il est devenu une sorte de symbole du lien homme machine, alors que la pauvre créature tenait plus du zombie que du robot.. quel carrière tout de même pour ce petit roman écrit pour tromper l'ennui...
Ton reportage suer l'ecosse a l'air passionant et les photo super mais il est trop tard, je le lirai demain ;-)

Isil 19/10/2007 20:16

Tout à fait d'accord avec toi. J'ai été assez frappée par un certain décalage entre l'image que j'en avais assez animale et le personnage du roman qui est finalement plutôt dans la réflexion sur sa destinée. J'avais oublié de dire que l'édition GF donne une filmographie. C'est incroyable le nombre de Frankenstein filmés.

hydromiel 13/10/2007 22:25

Ton avis donne envie.

Isil 13/10/2007 23:48

Merci. J'avoue qu'il est pourtant un peu bâclé. Ben oui, avant de partir en vacances j'avais un peu la tête ailleurs.

La liseuse 10/09/2007 15:24

Je ne l'ai toujours pas lu. Par contre, j'ai vu des adaptations ciné. J'ai beaucoup aimé celle avec Kenneth Brannagh(pas sûr de l'orthographe du nom).

Isil 14/09/2007 18:52

J'ai vu le film de Branagh (avec un seul n je crois) au ciné à sa sortie et ne l'ai pas revu depuis. J'avais bien aimé mais je ne m'en souviens pas assez pour comparer avec le roman.

loba 09/09/2007 17:15

Très bonne lecture Isil :)

Isil 14/09/2007 18:48

Vous me mettez la pression avec tous ces commentaires convaincus!

Emeraude 09/09/2007 12:05

je l'ai lu il y a très longtemps et j'avais beaucoup aimé ! :-)