North and South (BBC 2004)

Publié le 14 Août 2007

North & SouthNorth-and-South.jpg 

Réalisé par Brian Percival, scénario de Sandy Welch 

D’après le roman d’Elizabeth Gaskell


Avec Daniela Denby-Ashe (Margaret Hale), Richard Armitage (John Thornton), Sinead Cusack (Mrs Thornton), Leslie Manville (Mrs Hale), Tim Piggot-Smith (Mr Hale), Pauline Quirke (Dixon), Brendan Coyle (Nicholas Higgins), Anna Maxwell Martin (Bessy Higgins)

 





  Au milieu du 19è siècle, Margaret Hale, une fille de pasteur, a reçu une éducation privilégiée dans le sud rural de l’Angleterre. Mais lorsque son père emmène sa famille à Milton, une ville manufacturière du nord en pleine révolution industrielle, Margaret est forcée de s’adapter à une nouvelle vie.

  Elle est d’abord choquée par son nouvel environnement, la saleté, le bruit et la rudesse des habitants. Toutefois, elle réserve son plus grand mépris aux propriétaires des filatures. Lorsque John Thornton, patron dur mais charismatique, devient l’élève de son père, elle montre clairement son dégoût pour cette nouvelle classe sociale, vulgaire et sans éducation.

  Avec le temps, elle s’attache à des ouvriers, dont Nicholas Higgins, syndicaliste bourru, et prend part à leur lutte sociale alors que John Thornton en vient à l’aimer secrètement.  



En anglais seulement (avec l’option sous-titrage en anglais)

    Une des plus belles adaptations de classiques anglais par la BBC ! C’est tout simplement fabuleux.

    Comme toujours avec les productions de la BBC, tout est très soigné. Les acteurs sont parfaits: Richard Armitage exprime parfaitement le caractère complexe de John, homme d’affaires dur et efficace mais manquant de confiance en lui dans sa vie privée (les scènes avec sa mère sont très poignantes) et Daniela Denby-Ashe est délicieuse. Les seconds rôles sont également excellents, notamment ceux qui interprètent Higgins, Mrs Thornton et Dixon. Les décors, les costumes et même la musique sont impeccables.

    Le scénario est assez fidèle à l’histoire originale, néanmoins certaines scènes ont été ajoutées (comme la scène de rencontre entre Margaret et John que j’ai trouvée un peu trop violente de la part d’un personnage qui est dur, soit, mais qui est dans un contrôle permanent) ou modifiées (comme la scène finale: elle est très réussie mais l’originale reste bien meilleure). North and South est bien plus qu’une histoire d’amour, c’est aussi une belle histoire sur les relations sociales du 19è siècle et cette partie là n’a pas été oubliée et j’adore la relation entre Thornton et Higgins très bien retranscrite à l’écran dans le quatrième épisode. 


coup de coeur

Rédigé par Isil

Publié dans #DVD & Cinéma

Commenter cet article

Hysope 08/07/2009 09:10

Nous n'avons pas le même DVD, mais elle est sur Youtube, quelque chose comme R.A. Birthday video...C'est vrai que le livre et le film sont quelques part différents...complémentaires et autonomes...Je suis ravie de pouvoir le lire...et de noter tous les "déplacements"...Ce film a aussi été "écrit"...

Isil 08/07/2009 13:16


Ah non, en effet, je n'ai pas vu ça sur un dvd je crois.
C'est vrai que c'est adapté pour la série et c'est très bien fait.


Hysope 07/07/2009 09:52

J'aime aussi tout...mais on voudrait toujours avoir plus...voire tout...le beurre et ...j'aime bien la video où on entend Richard Armitage lire le texte du livre...on peut toujours rêver à un audio book...

Isil 08/07/2009 08:53


Je crois que cette lecture est aussi sur le DVD mais il faudrait que je le revoie.


Hysope 06/07/2009 22:36

C'est vrai qu'on ne se lasse pas de le regarder...le coffert ne prendra jamais la poussière...Tous ces détails que l'on ne cesse de découvrir...et encore plus à la lumière du livre...Certes il y a des passages omis que l'on regrette...ce qu'il murmure à Margaret quand elle est évanouie...quelques phrases de la demande en mariage....la dernière scène aussi...on aurait pu avoir le choix...dans un monde idéal...

Isil 07/07/2009 08:53


Les deux moments que je regrette c'est la violence de Thornton trop forte lors de la rencontre et surtout la fin que je préfère dans le roman. Pour le reste, j'aime
tout, même les changements.


Lou 10/03/2009 10:56

Je viens de le voir à cause de toi, espèce de vilaine tentatrice (jusqu`a deux heures du matin) ! Résultat : j'ai totalement succombé au personnage de Thornton (j'ai rarement été aussi transportée par une histoire d'amour que lorsqu'il regarde Margaret à la fin, lui prend la main et l'embrasse) ; j'ai adoré toute l'histoire, trouvé les décors excellents et apprécié tous les personnages ; fait un contat terrible : je n'ai pas le livre ! Et  ma pauvre PAL ?! (déjà hier, après des semaines de calme plat j'ai acheté trois livres espagnols et un Dickens). Mais là j'ai très envie de lire celui-ci juste après avoir vu les DVD !

Isil 10/03/2009 14:23


Hé hé, tentatrice est mon deuxième prénom (je sais, Isil Tentatrice, ce n'est pas tous les jours facile à porter)
Marrant, ça m'avait fait le même effet (et en plus, j'ai même préféré le roman).